Courrier des lecteurs

Mail d'Elodie, reçu en mai 2014 :

L’histoire est très belle , je suis pressée de voir la suite . Il faut arrêter de se plaindre parce que en Afrique c’est pire que nous . C’ est facile à lire parce que il y a toujours une image. C’est écrit gros . C’est touchant que le « faux papa » sauve Kamil et après c’est triste qu’il va mourir .

 

Mail de S. D., orthophoniste, reçu le 24/ 03/ 2014 :

Muriel,

..." je te relate les impressions très positives de cette jeune dysphasique et donc aussi dyslexique à qui j'ai offert le livre de la" déchirure" en lui expliquant que je voulais un retour pour toi.
 Elle a mis peu de temps pour m'exprimer son enthousiasme en m'expliquant qu'elle n'avait jamais éprouvé autant de plaisir à lire ajoutant qu'elle ne voulait pas trop en lire pour garder de la lecture un peu chaque soir…. Son plaisir venait de la compréhension qu'elle avait de l'histoire par les images qui situaient bien les personnages , le fait que les chapitres étaient courts ainsi que les phrases. L'histoire et son sujet lui ont bien plu et franchement la clarté de sa compréhension a été pour elle très importante. Lire et comprendre = plaisir…. 
Merci pour elle et je vais lui en offrir d'autres…" 
 

Mail de Louise (16 ans), reçu en février 2014 :

 J'ai bien aimé l'histoire, Elle est un peu triste. L'histoire est très intéressante, Ont voudrais savoir la suite.
Ses facile à lire, Kamil parle un peu mon langages.

 

 

"Mail reçu de D.P. le 25/11/2012 :

"Enseignante spécialisée en Martinique, j'utilise quotidiennement vos histoires qui intéressent et font progresser les élèves dyslexiques. Lors d'animations pédagogiques, je présente ces ouvrages : des collègues de plus en plus nombreux les utilisent dans leurs classes."

 


de V.L. le 22/01/2012 :

"Merci à vous , pour ces livres qui m'aurait facilité la lecture étant enfant. Je suis dyslexie et malheureusement mon fils l'est également. Mme S. B. nous a conseillé. Il lit actuellement le secret du chat et nous avons commandé La Barbe Bleue Cordialement,"